You are an artist. You love art and nature.

 

You eat & think « local », you sort your waste. 
 

You love children and pass on your knowledge.
 

If you are looking for a residency, it’s here in Switzerland in the middle of the mountains.
 

We offer residency: from one week to four weeks. 
 

Artists in the areas of music, literature, theatre and dance are eligible to apply. 
 

The residency gives the opportunity for the artists to gain a broad insight into a different    cultural environment. The aim of the residency is to find inspiration surrounded by nature, and contemplate new projects and ideas around the importance of nature conservation, the  agricultural world.
 

In return, the artist will give his time to contribute his talent to local life by passing on his knowledge in particular to the children. If the artist is musician or danser, concerts/performances and classes for children will be organised. If he is a painter or sculptor he will give a work to En Haut.
 

SELECTION CRITERIA


•    convincing track record: personal artistic activity above and beyond local level
•    context-related motivation


APPLICATIONS

 
Applications for residency can be submitted at any time.


Applications should contain :


•    a cover letter explaining the artistic approach 

•    a detailed description of the project that will be developed during the residency
•    a dossier of recent work
•    an up-to-date curriculum vitae

•    two letters of reference
•    a copy of a valid ID
 

        Artists

Claudia Pana and Jordan gregoris were in residence in April 2020 to bring music and continue artistic creativity during the lockdown period

Interview du Duo Artis pour Enhaut.art
19 avril 2020

 

 

Parlez-nous de votre Duo…

Le Duo Artis voit le jour dans les rues de Saanen durant l’été 2019 lors d’un événement artistique organisé par Gstaad Menuhin Festival.
L’harmonie, la complicité et l’amour grandissant notes après notes durant nos répétitions et concerts nous ont donné une seule envie : poursuivre cette double voie pour en devenir qu’une.
Genève, Lausanne, Lucerne, Château-d’Œx sont les villes de Suisse où notre duo résonne le plus souvent.
Avec le Duo Artis nous avons pour but la mise en valeur de l’art par le son : donner voix à une peinture, jumeler nature, danse, parole ou toute autre forme d’art.
 
Quels sont vos parcours individuels ?

Claudia Pana : Je suis née en Roumanie dans une famille de musiciens qui m’ont initié au violon à l’âge de 7 ans. À 13 ans, souhaitant faire comme ma grande sœur, j’ai débuté la flûte traversière : instrument que je n’ai plus quitté depuis. Après ma formation en Roumanie, j’ai étudié en France et en Suisse où j’ai obtenu un Bachelor et deux Master en interprétation musicale. Durant mes études, j’ai remporté de nombreux premiers prix lors de concours internationaux en Italie, Slovénie, Croatie, Moldavie, Suisse, etc. Suite au concours Aurel Nicolet à Guangzhou (Chine), j’ai été invitée à donner des concerts et des master classes. En plus de mes prestations artistiques j’ai aussi une activité pédagogique régulière car transmettre le savoir c’est le maintenir en vie.

Jordan Gregoris : A 7 ans je débute le violoncelle en France, mon pays natal. Après avoir obtenu mes diplômes dans plusieurs conservatoires français, j’ai continué mes études au Royal College of Music de Londres où j’ai reçu un Master en Interprétation. Passionné de musique de chambre, j’ai joué dans diverses formations avec lesquelles j’ai remporté des prix internationaux. Je me suis produit à l’étranger (New York, Munich, Paris, Londres, …) et j’ai enregistré plusieurs albums. Soucieux de partager et de transmettre mon savoir, j’obtiens un Master de Pédagogie et deviens responsable de l’Ensemble de Violoncelles à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, site de Sion. Je suis également nommé professeur de violoncelle au Conservatoire Cantonal de Sion depuis 2016.
 
Quels sont vos projets actuels ?

Claudia : Depuis mon arrivée en Suisse je me produis régulièrement avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de la Suisse Romande, CityLight Orchestra et beaucoup d’autres ensembles professionnels. Je participe également à des vernissages, médiations musicales ou toutes autres activités qui ont comme but la transmission de l’émotion musicale.  Je fais partie de plusieurs groupes de musique de chambre avec lesquels nous développons des projets artistiques. Ma vie de musicienne est ainsi une perpétuelle recherche, évolution, création et redécouverte.

Jordan : Résidant en Suisse depuis 2013, j’intègre plusieurs ensembles dont le Quatuor de violoncelles Epicéa, le quintette de jazz Odayaka et le groupe de musique actuelle d’Alice Torrent. Je participe à de nombreux festivals tels que le Sion Festival, Lavaux Classic, le Montreux Jazz Festival et le Cully Jazz. Je suis en cours d’enregistrement de deux nouveaux albums et collabore régulièrement avec des ensembles professionnels.

Quel est votre style musical ?

Claudia : J’ai une formation en musique classique ce qui implique tout style de musique dite « savante » : baroque, classique, romantique, impressionniste, musique contemporaine, etc.

Jordan : J’ai la même base musicale que Claudia. J’aime également m’aventurer dans d’autres styles musicaux tels que le jazz et la musique actuelle (pop/rock).
 

Que vous a apporté votre résidence à Château-d’Œx en termes d’inspiration ?

Nous avons été très chanceux de passer la période de confinement à Château-d’Œx. Être libres et entourés de cette belle nature fait naître de nouvelles idées et nous donne le courage pour les poursuivre.
Pour partager la musique avec ceux qui étaient confinés chez eux, nous avons voulu faire un concert en Live sur les réseaux sociaux. Ce concert étant un succès, nous avons décidé d’en faire un chaque jour, et cela nous a amené à 25 concerts en... 25 jours.
Nous avons pris beaucoup de plaisir à créer et donner vie à ces idées qui tournaient dans nos têtes le soir pour aboutir à 45 minutes de concert le lendemain.
 

Quelle était l’idée des Concerts Live ?

L’idée de ces Concerts était tout d’abord d’apporter la musique chez des gens qui en avaient besoin. Nous avons proposé des programmes variés avec chaque jour une thématique ou un endroit différent. Cela les a fait voyager et rêver. Notre désir était aussi de continuer à jouer parce que tout simplement nous en avons besoin.

 

Que vous inspire la nature environnante et la proximité des montagnes ?

La nature c’est la vie. Ici, à Château-d’Œx nous sommes entourés de vie. La paix et l’inspiration nous envahissent. Cela nous permet de nous concentrer sur notre chant intérieur et de développer ainsi notre créativité. Nous nous retrouvons alors surpris de mettre en place des projets que nous n’aurions certainement pas eu l’idée de créer ailleurs que dans la région du Pays-d’Enhaut.
 

Quels sont les projets à la suite de votre résidence à Château-d’Œx ?

Grâce à notre période créatrice à Château-d’Œx nous avons reçu beaucoup d’invitations pour des festivals ou projets à venir en Suisse et à l’étranger. Nous nous réjouissons de cette suite et remercions vivement Enhaut.art pour sa résidence, complicité, encouragements et soutien.
Pour faire cela d’une manière artistique, voici un poème que Claudia a écrit pour En haut :
 

 

 

 


En haut

Là-haut, sur une petite colline,
Un chant d’oiseau, un léger vent
Frissonne et nous inspire
Un air charmant

Là-haut, sur une petite colline,
Le cerf sur son rocher est fier
Il nous écoute en fredonnant
Un air séduisant

Là-haut, sur cette petite colline,
Matin, midi, le soir très tard,
Résonne harmonieusement
Un chant ensorcelant

Là-haut, sur cette même colline,
Une corde grave, jusqu’au soir,
Joue sans arrêt, et sans fatigue
Un chant d’espoir

Ici en haut, sur la colline,
Un souffle doux s’envole
Une résonance légère et sans parole
Serait-ce une barcarole ?

Une sarabande, un son de flûte
Font concurrence au vent
Et l’on entend des airs joyeux, intenses
Pour les oiseaux qui dansent

Dans cette maison sur la colline,
Cette corde grave fait vibrer
Et on l’écoute sans y penser
Cela fait voyager...

Loin ou près, au chaud, au froid,
Seul ou avec ceux que l’on aime
Ce chant charmant, doux et dansant
S’appelle Espoir et Lumière

 

Claudia Pana, le 3 avril 2020 à Château-d’Œx

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic